Accueil / Un choix loin d’être simple

Retour à l'accueil

Un choix loin d’être simple

J’ai longtemps été favorable au tracé du centre, moins tortueux, desservant parfaitement le centre ville et accessible moyennant un peu de marche à tous les habitants du quart Sud-Est de Colombes.

Cependant, des éléments d’information récents m’amènent à revoir ma position et à présenter, en l’état actuel des données dont nous disposons, un avis nettement moins tranché.

Il apparait en effet :
- que le passage par l’avenue de l’agent Sarre (tracé centre) sera bien plus difficile, couteux et impactant que ce qui avait été annoncé dans un premier temps.
- que le projet de métro du grand Paris prévoit une station desservant le centre de Colombes, assurant la desserte de « transport en commun transverse rapide » qui manque cruellement au centre de Colombes, et qui présenterait une certaine redondance par rapport au tracé du tramway « du centre ».
- Que le départ de Thales impose de rehausser l’attractivité de ce quartier, notamment concernant la desserte de transports en commun. De même, le projet ANRU de rénovation urbaine des fossés-Jean ne prendra tout son sens qu’avec un projet conjoint de meilleure desserte de ce quartier, actuellement largement isolé.

Compte tenu de ces nouveaux éléments, il apparait que le tracé Nord mérite largement d’être pris en considération.

Cependant, en l’état actuel des informations dont nous disposons, il ne me parait pas raisonnablement possible de prendre parti de manière ferme sur l’un ou l’autre des tracés. L’élément qui je pense sera le plus déterminant sera l’impact réel du tracé du centre sur l’avenue de l’agent Sarre. Or, les informations dont nous disposons à ce jour sont encore très vagues. Certes, il est acquis que la circulation automobile et le stationnement seront très largement limités, et même que des expropriations seront probablement nécessaires pour permettre le passage du tramway à cet endroit, mais dans quelle mesure exactement ?

Combien tout cela coutera-t-il ? Les montants annoncés pour les 2 variantes du projet sont « hors acquisitions foncières ». Autant dire qu’ils n’ont aucune valeur ! Nous ne pourrons trancher en faveur d’un tracé ou d’un autre que lorsque nous disposerons d’une étude détaillée, qui nous précisera le coût global de chaque variante (incluant les acquisitions foncières) et qui nous permettra de bien mesurer l’impact « humain » du projet pour les riverains de l’avenue de l’agent Sarre (jardins raccourcis, voire destructions de maisons ou d’immeubles engendrant l’exclusion de leurs habitants, restrictions de circulation et stationnement...).

Enfin, je tiens à apporter une contradiction à un argument en défaveur du tracé nord lu dans plusieurs avis précédemment déposés : Le tracé Nord comporte bien une correspondance avec la ligne J, via la station de tramway « gare du stade », située non loin de l’extrémité Nord du quai. Une correspondance pourrait donc être établie moyennant une réouverture de l’accès aux quais au niveau du souterrain Nord, hypothèse actuellement à l’étude par la SNCF dans le cadre de l’évolution de l’accès à la gare.

Carte du tracé